La formation anti-fraude

La prévention de la fraude au sein des entreprises se fait via deux axes principaux : la mise en place d’outils préventifs « anti-fraude » tout d’abord comme visible en section prévention, et par l’adoption générale ensuite.

Quel que soit le niveau hiérarchique des salariés, tous doivent adopter un comportement éthique et être sensibilisés à la possibilité de fraude par le biais de formations.

Il incombe à la gouvernance au sens large d’impulser et de diffuser la mise en place des outils « anti-fraude » évoqués auparavant.

Elle doit également propager la notion d’éthique, autrement dit de bonne conduite morale, au sein de l’entité.

Enfin, elle doit sensibiliser les employés à la possibilité de fraudes et à leurs conséquences potentielles puis les former aux outils qu’elle a contribué à mettre en place dans le cadre de la prévention.

Ce sont en effet les salariés qui seront le plus souvent sollicités par les tentatives de fraudes externes. Ils sont également les plus à-même de détecter des collègues qui frauderaient mais aussi parfois les plus tentés de frauder.

La prévention de la fraude n’est pas toujours suffisamment développée au sein des entreprises et se montre rarement infaillible. Aussi, le recours à des formations spécialisées devrait être à envisager.

Nous pouvons dispenser des formations adaptées à chaque niveau hiérarchique, gouvernance incluse. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails.

Former, c'est investir

formation

 

 

Dans plus de 40% des cas, la fraude financière est découverte grâce à l’indication – « tip » –  de quelqu’un. 

La formation et la sensibilisation de l’intégralité de l’effectif d’une structure est donc à ne pas négliger.